Motos sans immatriculation

29 août 2018

La répression crée la pénurie de zémidjans

L’opération de répression contre les motos sans immatriculation a rendu plus ou moins fluide la circulation à Cotonou et environ. Beaucoup de personnes ont choisi de garer leurs motos. C’est le cas de Martin qui a préféré laisser sa WAVE S pour prendre un taxi-moto pour ses déplacements. Ce qu’il ignorait, c’est que comme lui, beaucoup de zémidjans ont garé leurs engins. Pendant plus d’une heure, il en a cherché en vain pour le déplacer de Godomey pour Gbégamey. Le long des voies à Cotonou et Calavi, il y a avait ce lundi, une file inhabituelle de personnes à la recherche de taxi-moto. Les quelques conducteurs qui disposaient de plaques d’immatriculation ont monté les enchères. Ceux qui n’en disposaient pas mais qui ont pris le risque de circuler, préféraient emprunter les voies secondaires et les ruelles pour éviter les grands carrefours. Toute chose qui allonge le temps du trajet en plus coût déjà élevé pour le client.

Emm. Odilon

AUDIENCE SPECIALE A LA COUR CONSTITUTIONNELLE

La Cour constitutionnelle tiendra aujourd’hui mardi 28 août 2018, une audience publique spéciale sur le dossier David NAHOUAN concernant le droit à l’identité culturelle. Quelques experts seront invités à plancher devant les conseillers de la cour constitutionnelle en présence du requérant lui-même. On notera la présence des historiens Emmanuel TIANDO et Ghislain N’DAH, du sociologue Nassirou BAKO-ARIFARI, du juriste togolais Adama KPODAR,  et du directeur général de l’INSAE, Laurent HOUNSA.

Dorcas GANMAGBA

ZINSOU ET BONKOUNGOU FONT LA PAIX

Le patron d’EBOMAF, le Burkinabé Mahamadou BONKOUNGOU a retiré fin août la plainte qu’il avait déposée quelques mois plus tôt contre l’ancien Premier Ministre béninois Lionel ZINSOU. Cette nouvelle tournure de la situation serait la conséquence de l’implication indirecte du président ivoirien Alassane Ouattara. Rappelons que Mahamadou BONKOUNGOU avait porté plainte contre Lionel ZINSOU le 11 avril dernier à Cotonou pour réclamer le remboursement d’une somme de 15 milliards de FCFA qu’il aurait prêtée à ce dernier en 2016 au cours de la campagne présidentielle au Bénin.

Dorcas GANMAGBA

LE DG CEB EN VISITE A MARIA GLETA

Le Directeur général de la Communauté électrique du Bénin Karimou CHABI SIKA était ce lundi matin en visite de terrain sur le site de Maria-Gléta. Il est parti constater l’occupation du domaine par les partenaires et producteurs indépendants d’énergie. Sur 21 hectares, seulement sept sont occupés par la CEB. Ce sont les partenaires et des producteurs indépendants qui utilisent la grande partie. Le directeur général a donc constaté une occupation anarchique des espaces au mépris des normes en vigueur. Il a souligné l’urgence de mieux organiser la gestion de l’espace.

Déla KUEGAH